Thursday 25 July 2024

COVID-19 Ressources et Conseils

Concours Psy-EN , statut et missions

FORUM DE DISCUSSIONS

Déontologie

Congrès, colloques, formations

Vie associative

Vie internationale

Publications

Contributions des partenaires

Textes Officiels

Liens

EXPRESSION LIBRE

Agenda

La boîte à sigles

Archives

Annonces, Parutions

Offres d’emploi

Vous êtes ici : Archives > Archives des Actualités >

Vous proposez un commentaire en réponse à ce message
  • Rencontre FNAME/FNAREN et AFPEN  
    | par Jean-Claude Guillemard (91) |  1er mars 2008

    Je me réjouis de la rencontre entre les trois associations professionnelles et sa poursuite avec les fédérations de parents et les syndicats d’enseignants.A ma connaissance c’est la première fois que nous parvenons à un consensus avec autant de partenaires .La lettre ouverte au ministre me parait bien venue . Je ne me fais pas trop d’illusions sur les espoirs de voir les effectifs augmenter significativement, mais si déjà on parvenait par cette action et celles qui vont suivre, à pourvoir les postes vides ce serait déjà un grand succès . En ce qui concerne les psychologues, le renforcement des candidatures passe par l’ouverture d’un concours externe mais les conséquences possibles doivent être évoquées : risque de recruter des travailleurs précaires/intérimaires pour des missions ponctuelles.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

forum

  • Rencontre FNAME/FNAREN et AFPEN  
    | par Jean-Claude Guillemard (91) |  1er mars 2008

     

    Je me réjouis de la rencontre entre les trois associations professionnelles et sa poursuite avec les fédérations de parents et les syndicats d’enseignants.A ma connaissance c’est la première fois que nous parvenons à un consensus avec autant de partenaires .La lettre ouverte au ministre me parait bien venue . Je ne me fais pas trop d’illusions sur les espoirs de voir les effectifs augmenter significativement, mais si déjà on parvenait par cette action et celles qui vont suivre, à pourvoir les postes vides ce serait déjà un grand succès . En ce qui concerne les psychologues, le renforcement des candidatures passe par l’ouverture d’un concours externe mais les conséquences possibles doivent être évoquées : risque de recruter des travailleurs précaires/intérimaires pour des missions ponctuelles.